Les Petits Instants, CaFé littéraiRE

Vendredi 8 mars 2019 20h Morice BENIN apporte une signature tout à fait à part dans la Chanson française. Indigné ou amoureux fou de la vie, l’artiste est entier.https://www.youtube.com/watch?v=HggO18Z40mI

https://www.youtube.com/watch?v=HggO18Z40mI

 

Morice Benin

Depuis plus de 40 ans et 40 disques, il chante entre étonnement et indignation sa quête d’homme et d’utopies… Morice Benin est de ces gens dont la fraîcheur et l’enthousiasme laissent perplexes… Pourtant l’homme pourrait être aigri par une audience restreinte à un public confidentiel. Il n’en est rien. Le chanteur à la voix singulièrement douce ou puissante continue de parcourir le pays… 40 ans que ça dure ! En besace, des centaines de chansons, parlant de l’homme qui se redresse, résiste et aime… Il vit sa confidentialité comme donnant un prix aux rencontres… puisque ce sont elles qui nourrissent sa création…Il a depuis longtemps quitté Paris, ses fastes, et comme il plaisante à se définir :
« Je suis pourtant très connu de ceux qui me connaissent ! »
Son public d’aujourd’hui est double : De sa génération, bien sûr… mais aussi, et de plus en plus, des jeunes venants le découvrir… Régénérant !
Comment garde-t-on tant de fraîcheur ? Il répond :
« Peut-être grâce à l’étonnement qui est le ferment de ma vie : c’est là l’origine de la philosophie, de Platon à Socrate jusqu’à Montaigne… Le contraire de l’ankylose ou de l’aigreur en quelque sorte ! »
Yannick Delneste (Journal « Sud-Ouest », octobre 2016)

Morice Benin apporte une signature tout à fait à part dans la Chanson française. Indigné ou amoureux fou de la vie, l’artiste est entier.
Fidèle à ses engagements humanistes, faisant vibrer le réel.
il rend incandescent l’instant et rappelle que l’être humain, pour rester vivant, ne peut qu’être en quête perpétuelle, questionnant le monde pour mieux se trouver…
Didier Beaujardin, octobre 2016

« Selon la définition, il ne présente « aucun caractère de rigueur, de dureté », pourtant Morice Benin résiste au temps comme personne, près de 45 ans après son premier microsillon… Il n’a besoin que du soutien de sa guitare et de l’accompagnement d’une autre (assuré par Dominique Dumont, également à l’œuvre pour les chœurs) pour porter ses couplets qui aiment à se frotter à l’air du temps et au monde des hommes.
Pour l’air du temps, cependant, Maurice, qui devint Morice au milieu des années 70 a beaucoup donné, en commençant par l’emblématique bataille du Larzac, la première ZAD… Il affiche sa détermination, son indignation.
Pour autant, c’est la tendresse de cet homme qui le distingue, la fraternité qu’il affiche, et une sorte de sagesse qui se renforcera au fil du temps. Et c’est bien au cours des années que ses combats, que l’on qualifierait de « paléolithiques » le conduisent aujourd’hui vers une défense du vivant tout azimut.
Morice Benin, un « homme-arbre » comme il a été souvent surnommé.
Hors des sentiers battus. »
J.R (« Junk, octobre 2016)

S'inscrire à l'atelier

La participation aux conférences se fait sur inscription soit par mail en cliquant sur le lien inscription, soit en s'inscrivant dans le café auprès de Dany directement au 22 rue Emmanuel Troulet 45130 Meung sur Loire ou par téléphone au 02 38 76 31 77 et puis en dernière minute , essayez on ne sait jamais !